J’ai rencontré ce peintre marocain mais domicilié en Belgique alors que je présidais le festival d’art contemporain de Settat, au Maroc. Les toiles qu’il avait exposées m’avaient beaucoup impressionné, et j’ai voulu les présenter au public. C’est chose faite par le biais de cet article publié dans le journal l’Opinion le 20 octobre 2015. Le site d’Ali est accessible en suivant ce lien.

Commentaires

commentaires